Qui sont les leaders de la PP ?

Retranscription d’une publication de Antoine Hermès sur un groupe Facebook
https://www.facebook.com/groups/1167531893370836/posts/3413505495440120

■ DERRIÈRE LA HAUTE-AUTORITÉ DE LA PRIMAIRE POPULAIRE ?

■ DES « LIAISONS DANGEREUSES » AVEC LA MACRONIE ET LE HOLLANDISME ?Il n’est pas QUESTION de diaboliser ces personnes, ni s’en prendre à eux personnellement de quelque manière qui ce soit. Mais dégager ce qu’elles et ils représentent politiquement et sociologiquement. Personnellement, je doute sincèrement de la sincérité de ce scrutin. Je comprends si certains et certaines veulent voter à cette Primaire, par exemple pour l’AEC, car on a rien à perdre finalement !Ce n’est même pas un message à ne pas voter. Toutefois, il faut avoir du recul sur ce processus dans tous les cas.

Clara Gérard-Rodriguez. Présidente de la Haut-Autorité de la Primaire populaire. Soutien à Hidalgo aux municipales en 2020.Elle l’a rapproché de AOC en plus, quelle blague…Elles ont juste pris une photo ensemble, car elles étaient au même sommet…Je vous épargne les tweets sur Glucksman, Taubira. Que du PS notamment. On ne trouve guère de FI, NPA… ect. De gauche quoi…Soutien à une liste professionnelle en 2020, avec l’avocat Julie Couturier, membre d’honneur de la Fédération nationale des unions des jeunes avocats. Dit apolitique, plutôt centre droit dans les faits. Un avocat de gauche est au Syndicat des avocats de France… Ni le cas de Mme. Couturier ni de sa soutien d’ailleurs…

● Même profil avec Guillaume Turpin. Vice-président.Avocat et employé à FTMS.Aime l’actualité sur les acquisitions d’entreprise. Issu de l’Université Panthéon Assas. Rien de clair sur ces idées politiques.

Arié Alimi. Vice-président. Avocat aux causes respectables. Plus à gauche que les précédents, mais très réformiste. Conjoint de Cécile Duflot, ex-étudiante de l’ESSEC, ancienne ministre EELV de l’Égalité des territoires et du logement d’Hollande, bâtisseuse de l’alliance PS-EELV en 2012, son action :- Hausse du nombre de ménages en situation de précarité énergétique, 900 000 en plus, et 200 000 titulaires du RSA en plus, augmentation de 12,8%. – Augmentation de la pauvreté en soi. – Mais elle a plutôt soutenu la chasse à la fraude aux allocations, alors que son gouvernement distribuait aux plus riches. – Silencieuse sur le vote du Traité austéritaire de stabilité européen en 2013, trahison d’une promesse de campagne.- Elle quitte enfin en 2014, je salue au moins cela, après certes de nombreuses compromissions. À l’image de tant d’autres dans sa carrière politique, l’ambition passant avant la radicalité affichée… Le couple agit ensemble en politique, derrière Alimi, il y a Duflot, et inversement (voir screen). Je dis cela, avec la sympathie que j’ai pour Duflot, et que j’ai toujours, mais elle m’a objectivement déçu… Et encore déçu…

Frédéric Potier. Membre de la Haute-Autorité. Travaillant pour la fondation Jean Jaurès. Proche du Parti socialiste. Proximité forte avec la macronie. Il a été la Délégation interministérielle à la Lutte contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT au gouvernement jusqu’à début 2021.Un passif loin de la gauche, mais proche du PS :2006 à 2008 : chef du bureau des affaires politiques et des libertés publiques du ministère des Outre-mer. D’avril 2008 à octobre 2009 : directeur de cabinet de Bernard Fragneau, préfet de la Région Centre. Chef du bureau des élections au sein du ministère de l’Intérieur jusqu’à l’été 2012.Dans le cabinet de Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale. De juillet 2012 à mars 2014 : chargé des affaires constitutionnelles, de l’intérieur e l’outre-mer. En avril 2014 : dans le cabinet de Manuel Valls à Matignon en tant que conseiller outre-mer. Et oui même Valls…Les mêmes fonctions auprès de Bernard Cazeneuve nommé Premier ministre le 6 décembre 2016.Puis il se dévouera à la macronie, gardant des liens avec le PS. Une passerelle entre les deux.

Aurore Granero Membre de la Haute-Autorité. Elle tweete que sur des députés PS. Pas ceux qui ont eu les meilleurs rôles sous Hollande…Comme la députée Cecile Untermaier, ayant soutenu presque toutes les réformes libérales sous Hollande. Près de 98%, selon le barème de 2016 établi par Le Parisien (en screen). Notamment les réformes libérales du droit du travail en 2016, le Pacte austéritaire de stabilité européen en 2013… Même envisagée comme Garde des sceaux par Macron. J’ai pris un autre tweet sans message politique pour montrer qu’elle tweete par appréciation de cette personnalité politique (en screen).

Benoit Huet. Membre de la Haute-Autorité. Avocat proche de Julia Cagé, bien réformiste, tribune de soutien à Hollande en 2012 avec Philippe Aghion en 2012 (inspirateur du programme économique de Macron), présidente de la Société des lecteurs (SDL) du Monde. Fondateur du Cabinet Avrillon Huet : Les défenseurs des entrepreneurs. Spécialisé en droit des affaires (voir screen).Lien fort avec ESSEC Business School, une école élitiste de commerce. Dont Blanquer fut le directeur, reflet de sa conception de l’éducation, apprécié de ces riches étudiants (voir screen).

Gautier Uchiyama. Membre de la Haute-Autorité. Il a travaillé pour la Obama Foundation de2020 – 2021, et a travaillé pour le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Le Drian en tant que conseiller politique de 2018 – 2020. Le Drian, ancien PS et ministre hollandiste, devenu évidemment macroniste. Issu de la Harvard University, de l’Université Panthéon Sorbonne… ect. Un parcours très réformiste encore.

Hugo Lebarrois. Membre de la Haute-Autorité. Directeur des services juridiques chez Legalstart. Une startup portant l’ubérisation des métiers juridiques (voir screen).Avec tous les problèmes que cela pose de baser notre système sur le fonctionnement de la multinationale Uber, détruisant le statut protecteur de salarié. Partenaire du réseau NCE, de la BNP Paribas (voir screen), des Editions Tissot, de LexisNexis et de Qonto. Nouveau profil très réformiste.

Chloé Brun. Membre du Haut-Bureau. Directrice juridique chez Anaxaco. Dans le monde des investissements financiers. Rendre accessible à des investisseurs privés et institutionnels de nouvelles classes d’actifs à fort potentiel. Profil semblable aux autres.

ANALYSE : J’ai un peu regardé tous les profils du Haut-Bureau, Bureau et des pôles de cette Primaire populaire. Il se dégage une représentation sociologique notable de ceux qui organisent cette Primaire populaire. Politiquement, loin de la gauche, ayant pour beaucoup soutenu Macron. Certaines et certains avec une posture très droitdelhommiste, dont on connaît les limites qu’elle pose, et le fait que cette position dans le monde juridique n’empêche pas un libéralisme économique fort. Porté sur un internationalisme libéral et de l’européisme. Poussant à glorifier la CEDH, CJUE…. ect. Qui sont foncièrement libérales, représentation d’un souverainisme des élites sociales sur la construction européenne. Citons les arrêts Viking et Laval en 2007, faisant primer la prestation de service sur toute action collective et le droit syndical en Suède, dans le cadre des travailleurs détachés (voir screen). La CJUE est un chien de garde du libéralisme. En plus de sa corruption et ces conflits d’intérêts. On remarquera que la Primaire populaire a fait le choix d’ôter la question de l’UE de ses réflexions. Autant de juristes et surdiplomés qui ne seraient pas la centralité juridique que pose l’UE en terme d’obstacles pour appliquer un programme écologique et sociale, a de quoi surprendre…. Proche de l’esprit start up (cela a sens fort, reflet d’une certaine catégorie de la population).Plutôt aisé, haut dans les CSP (avocat.es, cadres dans le secteur technologique, chef d’entreprise, directeur d’entreprise). Notamment cadres et professions intellectuelle supérieures. Une importante représentation des diplômés de grandes écoles, notamment de commerce, de business. Localisé en Île-de-France, près de Paris, pour un grand nombre. Une forme d’endogamie sociale se dégage, des personnes se fréquentant, twettant sur les uns et les autres depuis longtemps, se soutenant. Des élites sociales qui se cooptent en soi. Proche des partis ou personnalités de gauche les moins à gauche finalement, voire plus du tout. Finalement, leur milieu peu politisé, issu de la classe supérieure, conditionne leur ultra réformisme, pouvant s’accommoder à une politique libérale. Prenons le Parlement de l’Union populaire. Sa composition se marque davantage par des salarié.es, employé.es et ouvrièr.es. On a représenté les femmes de ménage de Disney, les employés de l’hôtellerie, des syndicalistes de toute sorte travaillant dans les secteurs concernés… ect. Une représentation forte des milieux salarié, employé et ouvrier. Déjà présente dans les professions exercées avant par les députés de la France insoumise par exemple (conseiller clientèle, première aide-soignante élue, agent socio-éducatif, assistante technique, aide medico-psycologique). Peu importe ce qu’on pense de cette démarche et de FI en général. La question est ici sociologique. L’aspect politique arrive toutefois.FI a un programme de gauche réformiste, certains disent que ce programme ne sera jamais appliqué au pouvoir, mais il y a une part importante de personnalités à FI inspirées de la gauche révolutionnaire. Il faut avoir une pression de la gauche révolutionnaire pour avoir des idées de gauche appliquées. C’est nécessaire. L’absence cruciale de la gauche révolutionnaire à la Primaire populaire dresse le portrait d’une initiative politique très réformiste, fleurtant avec le centre droit et la droite. Notamment la deuxième gauche, celle de Rocard, celle qui a détruit les idées de gauche, qui a droitisé le PS…UN PEU PLUS SUR LE BUREAU : (UNE PUBLICATION À PART SERA SÛREMENT FAITE DESSUS, CAR PEU AURONT LE COURAGE DE LIRE JUSQU’ICI)

Sarah Yanicostas. Trésorière du Bureau. Qui tweete sur Frederic Potier depuis 2018, alors qu’il était pleinement membre du gouvernement (voir screen).Directrice des Partenariats privés et de l’Inclusion numérique au GROUPE SOS. Un haut poste. Pas juste une salarié comme une autre. Entreprise dite sociale…Groupe SOS dirigé et fondé par Jean-Marc Borello :- Délégué national d’En marche !, depuis décembre 2017, membre du bureau exécutif de La République en marche, chef adjoint. – Président de la commission nationale d’investiture du parti pour les élections européennes de 2019.- Membre de la commission nationale d’investiture du parti pour les élections municipales de 2020.Macroniste de premier plan (voir screen)

Coline Serra. Secrétaire générale. Étudiante à SciencePoParis. Consultante En Management Et Communication. Avec des tweets majoritairement porté sur PS, Place Publique (satellite du PS), et EELV.Elle veut de l’Union, ça on aura compris. Tweetant n’importe quelle personnalité disant Union de la gauche, peu importe les idées. Soutien de LREM en 2016 et 2017, plus spécifiquement du député et futur ministre LREM Mounir Mahjoubi.

Nicolas Detrie. Membre du Bureau. Issu de la ESSEC Business School, qu’il le met en avant (voir screen).

UN PEU DANS LES PÔLES DE FONCTIONNEMENT :

Victor Grezes. Le Monsieur chargé de la sécurisation du parcours de vote. Élu du Parti socialiste. Conseiller municipal à Bellerive-S-Allier Travaillant au cabinet Convivencia, associé entre autres à Total, la famille Mulliez, et autres clients fabuleux du CAC40 (voir screen).

Samuel Grzybowski. Responsable des relations aux acteurs politiques et Porte parole. Directeur politique de l’association 2022 ou jamais, chargée d’organiser la Primaire. Soutien de Macron en 2016. Voulant en finir avec la gauche selon ces mots (voir screen). Associé du Cabinet Convivencia, travaillant donc avec Victor Grezes (voir screen).

Mathilde Imer. Déléguée générale et Porte-parole. Vice-présidente de l’association 2022 ou jamais, chargée d’organiser la Primaire. Collaboratrice de l’économiste libérale Tubiana, travaillant pour le ministère des affaires étrangères depuis 2015, au regard des liens évidents avec l’indétronable Le Drian (encore lui tien) (voir screen).Le 12 décembre 2020, Le Drian disait : »Je tiens également à saluer votre engagement, chère Laurence Tubiana et votre détermination qui a été essentielle pour le succès de la COP21. » (voir screen)L’engagement de Tubiana pour un gouvernement qui n’a rien fait, et elle va encore à cette petite sotterie le 12 décembre 2020 en plus. Ces personnes se congratulent sur des choses qui ne se passent pas… Des objectifs de l’UE néolibérale jamais accomplis… Se moquer du monde à ce point. Et Imer, sa fidéle collaboratrice. Si touchant ces liens.

ASSOCIATION 2022 OU JAMAIS : À l’initiative de cette Primaire, et chargée d’organiser la Primaire.300 000 euros levées pour fonder cette association. Une fondation suisse serait à l’origine de ce financement rapide et considérable. Employant 16 salariés (une quantité d’argent considérable).

Samuel Grzybowski. Directeur politique de l’association.

● Mathilde Imer.Vice-présidente de l’association.

Dominique Méda. Membre du bureau de l’association. Énarque, haute-fonctionnaire, médaillée de la Légion d’Honneur etc. Engagée politiquement depuis de très nombreuses années au côté de Pierre Larouturrou, qui préside un petit parti ‘Nouvelle Donne’, satellite du PS. A savoir aussi que M. Larouturrou est à présent député européen, car il était en position éligible sur la liste d’alliance PS+’Place Publique’ de M. Raphael Glucksman. Vous savez M. Glucksman :- Compagnon Léa Salamé, journaliste libérale, participant à la droitisation de Franceinter.- Ancien soutien de Sarko puis Macron.- 1 ans après la création de ce mouvement, 2 de ses co-fondateurs (Thomas Porcher et Claire Nouvian) ont dénoncé l’arnaque de Place Publique au service de Glucksman et du PS.

Collectif Rencontre des justices, fondé par Samuel Grzybowski, à l’origine de cette association : Voici comme ce Collectif se définit.« La Rencontre des Justices, c’est un chantier hybride et sans précédent : la réconciliation de l’activisme et de l’entreprenariat social ; l’union de la solidarité et de l’écologie. » Qu’est ce que l’entrepreneunariat social ?Le GROUPE SOS dirigé par M. Borello, macroniste de premier plan ?Le cabinet de M. Grybowski, associé d’un élu PS, travaillant pour le CAC40 ?La question se pose.La « startup nation » en somme. Cet aspect social de l’entreprise était au fondement de l’argumentation macroniste, porté notamment par M. Borello. »Malgré nos différences passées, il est désormais indispensable de nous réunir pour relever les grands défis des dix années à venir, à commencer par 2022. »Quelles différences passées ? Un soutien à des politiques libérales par exemple, voire à Macron par M. Grybowski ? Ce libéralisme est-il désormais paré des atours d’une Primaire dit de gauche ? Qui sait. Tout cela rappelle en tout cas une novlangue qu’un ancien ministre de l’économie d’Hollande avait porté en 2017.

■ CONCLUSIONS :PRUDENCE AVEC CETTE PRIMAIRE, LOIN D’ÊTRE SI POPULAIRE QUE CELA !VOTEZ SI VOUS VOULEZ, MAIS AVEC RECUL ET ESPRIT CRITIQUE DU PROCESSUS !(EN CAS D’ERREURS PLAUSIBLES, VEUILLEZ M’EN EXCUSER ET M’EN INFORMER, JE RECTIFIE IMMÉDIATEMENT)

Notre site utilise des cookies pour vous permettre de commenter et pour analyser notre trafic. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site est : https://primaire-autoritaire.fr.

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings